Situation sur place ...

La situation sécuritaire à l'est de la RDC en particulier à Goma ne s'est pas encore améliorée. Les rebelles occupent toujours la ville de Goma même si certaines sources indiquent qu'ils commencent à quitter progressivement mais ce retrait ne nous rassure pas du tout. Ils ont pillé toute la ville. Tous les véhicules du gouvernement provincial, les véhicules de l'Office de Routes et de l'Office de voiries et drainage ont été amenés au Rwanda qui soutient les rebelles. La banque centrale a été également pillée. La morgue de l'Hôpital Militaire a été démonté emportant tous les matériels qui la constituaient. Malgré la pression de la communauté internationale, les rebelles posent toujours des conditions. Ils exigent notamment la mise en oeuvre des accords du 23 mars signés entre le CNDP et le gouvernement, la liberté de mouvement de l'opposant Etienne Tshisekedi (qui nie n'avoir pas été contacté par les rebelles), l'arrestation du Général John Numbi accusé d'être le commanditaire de la mort de Floribert CHEBEYA et de son chauffeur Fidèle Bazana, les enquêtes sur la tentative d'assassinat du docteur Mukwege, la lumière sur les massacres du bas-Congo. En évoquant tout cela les rebelles cherchent a attirer l'attention de la population mais tout ceci ne justifie pas la prise des armes contre le gouvernement et la population congolaise.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site